Une question récurrente est de savoir quel montant faut-il investir dans une stratégie d’inbound marketing et combien de temps faudra-t-il pour que ces dépenses apportent un retour sur investissement ? Voici quelques éléments de réponse ..

La courbe de réponse des dépenses publictaires

Selon le site Mercator Publicitor, la courbe de réponse se définit comme étant

Courbe exprimant la relation entre un input (par ex. la pression publicitaire) et un output (ou variable expliquée) comme la notoriété de la marque ou les ventes.

Comme le montre le graphique ci-contre, la courbe de réponse diffère selon le support de l’investissement. Pour ce qui concerne le SEA, les mots clés sponsorisés tels que Gogole Adwords, la courbe de réponse est une fonction croissante, presque linéaire.

En ce qui concerne le social, la courbe est presque plate au début et puis se met à croître fortement pour redevenir presque plate au-dessus d’un certain niveau de dépenses. Cela signifie que si vous investissez un budget trop petit vous serez dans cette première zone plate et n’en tirerez presque aucun retour. A l’inverse au dessus d’un certain montant de dépenses, chaque euro supplémentaire dépensé ne sert presque plus à rien.

Vous avez donc compris que pour maximiser son retour sur investissement, le montant idéal à dépenser se situe à proximité du point d’inflexion de la courbe des dépenses.

Vos dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux dans le temps

Les réseaux sociaux et de façon plus large les techniques d’inbound marketing nécessitent un minimum de patience avant de produire des effets tangibles. Comment voulez-vous avoir des résultats rapides en ayant ouvert un blog depuis deux mois et quelques comptes sur les réseaux sociaux.

Il s’agit d’une démarche de long terme qui va produire ses fruits progressivement.

 

Si vous rédigez des articles sur un blog d’entreprise, le nombre d’articles publiés dans la durée va jouer en votre faveur pour atteindre des chiffres intéressants grâce à la somme cumulée des différents visiteurs sur l’ensemble de vos articles. Tant que vous n’aurez publié que peu d’articles, ce phénomène vertueux ne pourra pas se développer.

Il en va de même pour les réseaux sociaux, se constituer une communauté de fans ou de followers prend du temps. Dans la durée, un nombre toujours plus grand de fans pourront être exposé à vos publications, éventuellement en ajoutant du budget pour augmenter leur visibilité, et seront susceptibles d’y réagir et de les partager. Tant qu’un seuil minimum n’est pas atteint, il va être difficile que vos publications atteignent un grand nombre de personnes.

Vos dépenses publicitaires selon vos objectifs

Avant d’entamer toute démarche opérationnelle, il est indispensable de définir ses objectifs et la stratégie permettant de les réaliser. Selon les objectifs définis et la stratégie mise en place, les dépenses devront être adaptées et suivies.

 

Avant d’entamer vos actions, il est important de savoir quel stade vous essayez de toucher chez vos cibles. Les dépenses peuvent varier considérablement selon que agissiez pour développer votre notoriété, pour faire aimer votre marque ou votre entreprise ou enfin susciter une action.

Conclusion

Il est à retenir ces éléments essentiels :

  • Fixer vos objectifs et développez une stratégie avant toute démarche opérationnelle.
  • Soyez prêt à étaler vos investissements sur une durée suffisamment longue afin de rendre la démarche efficace
  • Fixer un budget suffisant pour optimiser votre retour sur investissement. Un trop petit budget risque de ne vous apporter aucun résultat.